Professeur

Denis ALLARD

Le tuba

Le tuba est l’un des plus jeunes instruments de l’orchestre puisqu’il n’est apparu sous sa forme actuelle qu’au XIXième siècle vers 1830-1845, suite aux travaux de Moritz, Schuster, Besson et principalement Sax (également inventeur du saxophone).

Le tuba est l’héritier d’instruments plus anciens tels que le serpent et l’ophicléide et se décline en une grande variété d’instruments d’appellations diverses (euphonium, saxhorns, tubas, sousaphone, hélicon), dont le classement est complexe du fait que leur fabrication et les améliorations techniques ont été entreprises et importées simultanément dans diverses régions du monde.

Le tuba est un instrument de la grande famille des instruments à vent (dans lesquels on souffle pour émettre un son) et plus particulièrement de la sous-famille des « cuivres » qui tient son nom de la matière dans laquelle étaient anciennement fabriqués ces instruments. (Ce qualificatif est resté bien que ces derniers soient de nos jours constitués d’alliages de divers métaux tels que le laiton.)

Caractéristiques techniques :

Contrairement aux apparences et aux idées reçues, malgré l’aspect imposant de cet instrument, le son du tuba est très doux et ample, très peu agressif puisque le pavillon est évasé et permet une diffusion large du son.

Cours les mercredis