Professeur:

 

Anne-Flore BOILLOD

 

Cours les jeudis

Le violoncelle

Le violoncelle est instrument de musique à archet, de la famille du violon, inventé à la fin du XVIe siècle. Plus grand que le violon, sa facture est identique, sinon la « pique », réglable, fixée à l'extrémité inférieure, qui permet d'avoir un meilleur point d'appui, depuis le XIXe siècle.

Les grands luthiers du XVIe siècle, Andrea Amati (vers 1520-1580) et Gasparo da Salò (1540-1609), en ont construit de beaux exemplaires.

A. Stradivari en inventa un, dont la caisse mesurait 79 cm de longueur, puis, il la réduisit à 75 cm, dimension définitive qui s'imposa universellement.

Les 4 cordes du violoncelle sont accordées une octave plus bas que celles de l'alto : do-sol-ré-la, et son écriture s'effectue classiquement sur 3 clés : clef de fa pour le registre grave, d'ut pour le registre médium et de sol pour le registre aigu.

Il est mentionné comme violoncino en 1641, dans un recueil de sonates de Giovanni Battista. Fontana (mort en 1631) : Sonate A 1. 2. 3. per il Violino, o Cornetto, Fagotto, Chitarone, Violoncino o simile altro Istromento, et en 1674, une œuvre d'Olivio Simpliciano (1594-1680) : Salmi di completa, con litanie in ultimo, concertati a 8 v. e due violini con una violetta e violoncino ad libitu.

Concurrent de la viole de gambe, il finit par s'imposer, par sa sonorité plus forte.

Il bénéficie au début d'un répertoire soliste en Italie. En 1665, Giulio Arresti (1617-1692) publie à Venise des Sonate a 2. & a 3. Con la parte del Violoncello a beneplacido. En 1689, à Bologne, Domenico Gabrielli (1659-1692) compose des Ricercari per violoncello solo. Giuseppe Maria Jacchini (mort après 1727), compose plusieurs sonates avec violoncelle solo, dans les années 1690. Au début du XVIIIe siècle, il est consacré comme grand instrument soliste, notamment avec les 6 Suites pour violoncelle seul de Johann Sebastien Bach, composées autour des années 1720.